Dans cette fiche...

Description de l'applet

Difficulté : Résultat
Une reprise de l'applet Bonjour.class, qui exécute un affichage simple à l'écran, avec cette fois-ci une gestion des couleurs et des polices de caractères.

Par contre, l'affichage n'est pas encore parfait lorsque l'applet défile à l'écran.

Votre navigateur n'est pas compatible Java !

 

Listing de l'applet

// --------------------------------------------------
// EXEMPLE 3 : POLICES DE CARACTERES
// --------------------------------------------------
import java.applet.*;
import java.awt.*;
public class Bonjour2 extends Applet
{
	Font f;
	// La méthode init() est appelée au démarrage de l'applet.
	public void init()

	{
		// Définir la couleur du fond de l'applet
		setBackground(Color.black);
	}
	// La méthode paint() est appelée à chaque fois que l'applet
	// est dessinée à l'écran.
	public void paint(Graphics g)
	{
		// Définir la couleur du texte, en jaune
		g.setColor(Color.yellow);
		// Définir la police
		f = new Font("Courier", Font.BOLD, 50);
		g.setFont(f);
		// Afficher le texte
		g.drawString("Polices", 5, 40);
		// Un autre exemple, en police Helvetica
		g.setColor(new Color(120, 200, 255));
		g.setFont(new Font("Helvetica", Font.PLAIN, 70));
		g.drawString("en Java", 5, 95);
		// Dernier exemple, qui s'affichera par dessus les
		// deux autres
		g.setColor(Color.red);
		g.setFont(new Font("TimesRoman", Font.BOLD+Font.ITALIC, 30));
		g.drawString("et couleurs", 110, 52);
	}
}

Télécharger le listingTélécharger le listing

 

Le listing en détail...

Seules les nouveautés par rapport aux listings précédents sont commentées ici.

Font f;
On déclare une variable objet, de type Font.
L'objet Color permet différentes opérations sur les polices de caractères.
La variable f sera utilisée plus loin dans le listing.
 
f = new Font("Courier", Font.BOLD, 50);
On crée un nouvel objet Font, et on l'affecte à la variable f déclarée en début de listing.
L'objet créé représente une fonte Courier, en gras, et de taille 50.
Le code Font.BOLD est une constante prédéfinie de l'objet Font. Comme toutes les constantes, il est tapé en majuscules.
Cliquez ici pour consulter la liste des autres codes disponibles.
 
g.setFont(f);
On applique la fonte créée plus haut à l'objet g, qui représente l'espace de travail.
Ainsi, toute opération d'écriture à venir utilisera la fonte définie par f, à savoir Courier, Gras, taille 50.
Une écriture se fait par la méthode drawString(), vue dans les fiches précédentes.
 
g.drawString("Polices", 5, 40);
On affiche le mot "Polices", aux coordonnées x=5 et y=40.
Cette méthode utilise automatiquement la couleur de tracé définie plus haut par setColor(), ainsi que le type de police défini par setFont().
 
g.setFont(new Font("Helvetica", Font.PLAIN, 70));
Un autre exemple, plus condensé : en une seule opération, on définit une police de caractères de type Helvetica, normal, et de taille 70, puis on l'affecte directement à l'objet Graphics.
La variable f devient ainsi inutile.

 

Intégration de l'applet dans la page

Voici le code qui a été utilisé dans cette page HTML pour faire apparaître l'applet :

<applet code="Bonjour2.class" width=250 height=90>
Votre navigateur n'est pas compatible Java !
</applet>

Pour plus de précisions sur l'intégration d'une applet, cliquez ici.

 

Hit-Parade